Alimentation

Des collations saines pour votre enfant

Finis les chips, les sodas et le chocolat… Peu à peu, les écoles commencent à poser leurs exigences concernant la collation des enfants. Pourtant, les enfants ont besoin de ce mini-repas pour tenir jusqu’à la fin de la journée. Il s’agit d’un moment important qui peut contribuer à leur croissance et à leur développement. Mais que leur donner ?

Quelques en-cas sains pour votre enfant

Un bon en-cas procure tous les nutriments dont votre enfant a besoin. Ce petit repas est important pour que votre enfant puisse apprendre et bouger de façon optimale tout au long de la journée. Les bases de l’en-cas idéal sont les aliments qui apportent des glucides et des fibres, tels que les produits à base de céréales et les fruits. Ajoutez-y un produit laitier et quelques noix ou graines pour un apport plus important en protéines et graisses.

Pratiquement, cela se traduit en une tartine au fromage, un yaourt au granola ou encore une crêpe aux fruits. Suivez les goûts de votre enfant, il y a un bon choix pour toutes les envies et ce petit repas doit avant tout être un moment de détente et de plaisir pour vous et votre enfant. Adaptez la portion et la composition des en-cas à l’appétit de votre enfant et à son activité sportive du jour.

Le saviez-vous ? Le Banana bread ou pain aux bananes nous vient des Etats-Unis. Ce cake fait à base de bananes est idéal pour utiliser des fruits trop mûrs et pour préparer un en-cas nourrissant.

Plus on est jeune, plus il faut bouger !

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande des niveaux d’activité physique par tranche d’âge. Ces recommandations résultent d’une évaluation des bienfaits ces pratiques sur la santé.

Pour les enfants et les adolescents de 5 à 17 ans, cela se traduit comme suit :

  • Se consacrer en moyenne 60 minutes par jour à une activité physique d’intensité modérée à soutenue, principalement d’endurance, tout au long de la semaine.
  • Pratiquer au moins 3 fois par semaine des activités d’endurance d’intensité soutenue, ainsi que celles qui renforcent le système musculaire et l’état osseux.
  • Limiter le temps de loisir passé devant un écran, ainsi que le temps assis.

 

Ces recommandations sont plus élevées que celles pour les adultes. Dès l’âge de 18 ans, il est conseillé de consacrer au moins 150 à 300 minutes par semaine à une activité d’endurance d’intensité modérée ou au moins 75 à 150 minutes à une activité d’endurance d’intensité soutenue et de pratiquer 2 fois par semaine ou davantage des activités de renforcement musculaire.

Références :

WHO guidelines on physical activity and sedentary behaviour: at a glance. Geneva: World Health Organization; 2020. Licence: CC BY-NC-SA 3.0 IGO.

Découvrez d'autres articles